Heberger image

 

Dimanche 30 octobre - 20h45


Cinéma Utopia
5 Place Camille Jullian, Bordeaux

Tarif : 6,50 euros ou ticket d'abonnement Utopia

Satan à l'écran : carte blanche à Trash Times


LA PLUIE DU DIABLE


(The Devil's Rain)
Un film de Robert Fuestl
États-Unis, 1975, couleur, 1h26, VOSTF

Avec Ernest Borgnine, William Shatner, Tom Skerritt, Ida Lupino, John Travolta, Anton Szandor LaVey...

Quand Trash Times pactise avec Utopia, c’est toujours par nuit de Lune Noire... À quelques heures du lâché de sorcières, venez célébrer Satan et son règne sur le cinéma des années 70. La grande salle prendra des airs de « Grindhouse », avec une programmation placée sous le signe de la « Satansploitation ». Ce sous-genre disséqué dans le dernier numéro de la revue Trash Times, sera à l’honneur, avec la projection de l’un de ses fleurons. LA PLUIE DU DIABLE est servi par une distribution étoilée : William Shatner, Ida Lupino, Tom Skeritt, John Travolta, et le magistral Ernest Borgnine, cinquième branche de ce démoniaque pentagramme. Indéfectible adorateur de Satan, ce dernier pose son culte dans une ville fantôme du Nouveau Mexique, qui va devenir le terrain de la lutte du Bien contre le Mal, balayé par les pluies infernales dans un climax apocalyptique et purulent. Avis d’averses sur les goreux ! sortez les parapluies ! Que le diable nous garde, cette bande a reçu la bénédiction de l’Eglise de Satan et d’Anton LaVey, qui y incarne le rôle de « Grand Prêtre » qu’il a tenu toute sa vie.

C’est encore ce dernier qui apparaît de manière fantomatique dans le film culte de Kenneth Anger proposé en avant-programme : INVOCATION OF MY DEMON BROTHER (1969). Maudit et prémonitoire, ce court-métrage déroule une galerie kaléidoscopique et psychédélique des différentes personnalités qui ont croisé la route du mage cinéaste dans la dernière moitié des années 60, au coeur de la contre-culture. On peut notamment y voir le musicien Bobby Beausoleil, qui allait tuer au nom de Charles Manson ; et les Rolling Stones rendre hommage à Brian Jones, sous le mauvais oeil des Hells Angels à Hyde Park. L’ensemble est monté selon un rituel Magick, à la gloire de la « Grande Bête, 666 », l’occultiste Aleister Crowley.

Enfin, les plus convertis pourront prolonger l’expérience satanique en participant à une cérémonie secrète qui se déroulera dans les arcanes d'Utopia, en compagnie notamment de Sononame et de Simon Girault-Têtevide (concepteur du mémorable et succulent "Vegan Holocaust" lors de notre séance du 5 juin dernier), et porter un toast au grand cornu jusqu’aux petites heures de Samhain...

Sabbat réservé aux 66 premiers détenteurs d'un billet pour la séance

Film annonce