Heberger image

 

Jeudi 25 Mai à 20h45


Cinéma Utopia
5 Place Camille Jullian, Bordeaux
Tarif : 6,50 euros ou ticket d'abonnement Utopia

L'AU-DELA


(... E TU VIVRAI NEL TERRORE ! L'ALDILA)
Un film de Lucio Fulci
Italié, 1981, couleur, 1h27
VOST - Copie numérique, Version intégrale restaurée

Avec Catriona MacColl, David Warbeck, Cinzia Monreale…

Interdit aux moins de 16 ans

Lizza Merril, une jeune new-yorkaise, hérite d’un hôtel en Louisiane. Alors qu’elle y entreprend des travaux de rénovation, des phénomènes surnaturels et terrifiants se produisent. Elle apprend alors que la bâtisse a été construite sur une des sept portes de l’Enfer…

Dernier segment d’une soi-disant « trilogie de l’Enfer » initiée par L’ENFER DES ZOMBIES et continuée par FRAYEURS, L’AU-DELÀ représente, si ce n’est le plus grand film de son auteur, au moins le meilleur représentant de ce que l’on nomma « l’orrore all'italiana », soit « l’horreur à l’italienne ». Comme toujours dans le cinéma d’exploitation transalpin, l’idée est de capitaliser sur un gros succès étranger afin d’en tirer profit. Ici, c’est la déflagration du ZOMBIE de George Romero qui pousse les producteurs à se lancer dans le marché juteux du « Gore », embauchant pour l’occasion un des plus prolifiques artisans du cinéma populaire de l’époque : Lucio Fulci. Comédie érotique, Western, Giallo… Fulci a touché à tout mais, miracle industriel, cette commande mercantile va en fait permettre de révéler un talent extraordinaire. Délaissant sans scrupule son scénario, faisant fi de toute logique et de toute causalité, Fulci se sert d’un canevas prétexte pour projeter en cinémascope et avec un excès graphique rarement vu jusqu’alors, des tableaux horrifiques saisissants, picturalement atroces et sublimes, représentations baroques de ses obsessions les plus terribles. Paradoxalement, cette inconséquence narrative renforce ici la puissance surréaliste de l’œuvre, le récit devenant suite de séquences cauchemardesques dilatées à l’extrême pour accoucher in fine d’une véritable « poésie de l’horreur ».

Film annonce